Faiseuse de Fees

Conteuse d'histoires

la putain et la femme sacrée
la putain et la femme sacrée

la putain et la femme sacrée

Parcours - la putain et la femme sacrée

Premier volet du spectacle LA PUTAIN ET LA FEMME SACREE
donné à la Galerie La Traversée à Langoiran (33) Le 19 novembre 2011

Il y a une trentaine d'année, je voulais me faire putain.  Je promenais un regard aussi méprisant qu'anxieux sur le monde, je ne connaissais aucun des codes pour y vivre, j'étais persuadée de ne rien savoir faire, mon destin était très manifestement dramatique et allez savoir pourquoi tout cela formait un amalgame qui avait l'air de me qualifier pour le poste.
Si on occultait l'homme trop laid, le grossier et peut-être les mots incongrus et tendres qu'il était peut-être en droit d'attendre de moi et que je ne pouvais pas prononcer, putain était tout...ce qu'il me fallait.
A l'époque, j'étais en recherche de sens mais je n'avais aucune considération pour l'amour. Pour moi, l'amour était mort ou malade. Dans le meilleur des cas il n'avait jamais existé. Autant dire qu'embrasser le putanat ne pouvait pas le menaçer : Tout ce qu'il risquait, c'était de se voir injecter un peu de signifiance.

Je ne vous dirais pas jusqu'où j'ai été dans ma quête ni combien de temps je l'ai suivi. Je vous dirai juste que derrière la putain, il y avait,  et il y a encore... la Femme Sacrée.