Faiseuse de Fees

Conteuse d'histoires

La Femme Sacrée

Troisième volet du spectacle LA PUTAIN ET LA FEMME SACREE
donné à la Galerie La Traversée à Langoiran (33) Le 19 novembre 2011

Vous connaissez une femme  ? Une femme ordinaire ?

Oui ? Alors il est plus que probable que vous ayiez approché la Femme Sacrée.
Et si il ne devait y avoir qu'un mot pour la raconter cette femme, ce serait lequel ?
La vulnérabilité ? La violence ? La sensualité ? La rigueur peut-être ?
Est-ce que vous évoqueriez son intuition, sa fantaisie, son engagement ?Son écoute ? Son audace ?
Sa démesure ?...
Est-ce qu'on imagine seulement toutes les qualités qui peuvent exister ?
Est-ce qu'on imagine seulement toutes celles qui se cachent derrière les défauts présumés ?
Peut-être qu'elle est mère cette femme ? Ou qu'elle y a renoncé ?
A moins qu'elle ne soit trop jeune ou trop agée pour l'être ?
Et bien dans tous les cas, moi je dis que c'est la Femme Sacrée que vous avez approché
Parce que de toutes les vertus que vous pouvez citer, il n'y en est pas une qui ne soit aussi la sienne. De toutes les expériences conséquente à sa nature, il n'en est pas une à laquelle elle n'ai accès.

La féminité peut se vivre sur le seul plan biologique - un plan que je vais dire horizontal. Elle peut se vivre aussi depuis une dimension qui elle relève de l'ontologie. Une dimension au centre de l'être et qui n'est pas l'apanage des femmes.
En cette dimension d'où partent toutes les directions et où toutes les polarités sont représentées est un potentiel énorme que je ne peux faire qu'effleurer.
Depuis ce Féminin Sacré, la femme est féconde, on s'en doutait, mais elle est aussi fécondante.
Depuis ce féminin sacré, elle est l'accoucheuse des autres et de leur projets et elle est l'accouchée.
C'est elle, la mère de toutes les nouvelles valeurs jusque là en gestation, que le monde doit incarner.
C'est par elle que tout ce qui est appelé à grandir est nourrit et c'est elle qui accompagne chacune des mutations de la vie.
Et parce que cette dimension est pleine d'une force aussi contenue que généreusement distribuée, elle est la Vierge e n même temps que l'Amante.
Sa virginité ne doit rien à une membrane. Elle ne requière pas de renoncement à l'Amante qu'elle est.

La semaine dernière, a été évoqué ici la Femme blessée. Et bien, depuis cette dimension intacte, non seulement la femme ne saurait subir de blessures mais elle est aussi forcément guérisseuse.
Ce n'est là qu'une ébauche vraiment et je vous invite à poursuivre son portrait pour connaitre tout ce que cette femme a à révéler.
Je vous invite à interroger ce féminin sacré pour découvrir tous les trésors qu'il recèle et que chacune et chacun peut s'approprier.
Mais auparavant, j'ai une révélation à faire et je ne sais pas trop comment l'amener.
Peut être que quitte à jouer les provocatrices, je peux théatraliser l'annonce ?
Est ce que je peux avoir quelques secondes de noir ?
Je suis désolée mais je vais devoir vous le dire :
La - Femme  - Sacrée -  est - une   -femme  - au -  foyer.
 
En fait, elle est même THE femme au foyer par excellence.
Ca veut dire quoi exactement  ?
Et bien ça veut dire que du foyer c'est elle la véritable gardienne.  
Autrement dit que c'est à elle qu'est confié la mission de garder le Feu.  La question étant juste de savoir quelle est la nature de ce Feu auquel elle est intégralement dévouée.

Vous aurez peut-être noté que je fais depuis le début les demandes et les réponses, et bien, il se trouve que j'ai une piste à vous proposer.
Ce feu, j'ai très envie de l'appeler...
La Force qui Crée les mondes.
Mais on peut aussi lui trouver d'autres noms et si vous préférez, et bien vous pourrez lui donner celui d'Eros...

Premier volet - Deuxième volet