Faiseuse de Fees

Conteuse d'histoires

Le Chevalier au Lion

LE CHEVALIER AU LION ...
En choisissant de reconnaitre en toutes choses la perle, je ne peux qu'honorer le somptueux et bouleversant présent reçu en Brocéliande en septembre 2010, lors de la session sur La Queste du Graal avec Charles Rafaël Payeur et l'ami Nicolas Supiot - paysan boulanger, astrologue conteur et j'en passe...

Forêt de Paimpont
Une Rencontre avec Soi-même et le Tout Autre en pleine immersion dans la nature du lieu

Retrouver sa vaséïté
Nous sommes tous appelés à devenir une coupe, un vase sacré ; à nous faire réceptacle pour  recevoir la Vie de la Source et pour la transmettre.
Or, ce vase est déjà présent en nous. C'est ce muscle creux qui reçoit et déverse le sang. Oui, le  coeur, emblème de la vie naturelle (bio) et de la vie surnaturelle (zoé) dans sa fonction symbolique qu'est l'Amour est ce vase.
C'est donc lui qui somatise le Graal au centre de l'être, qu'il va nous falloir creuser, tailler comme une gemme et polir comme une perle.
Ainsi, la Quête du Graal, qui est une quête de l'Esprit, passe par une approche de nos énergies féminines et  le centre Coeur - espace de vie – est-il la clef d'intégration de ces énergies.
Il y a en cette coupe la dimension noétique de l'homme qui est d'accueillir, en faisant l'expérience de la vacuité, le désir de faire l'ouverture afin de recevoir la Lumière et de se laisser transformer par elle.

L'énergie qu'incarne Merlin, sa conception et sa vocation
Merlin, dont la mère a été fécondée par l'esprit du monde choisit de se faire l'initié. Ainsi va t-il rester fidèle à sa mission qui était d'amener le changement permettant à l'homme de sortir de l'enfer-me-ment, plutôt que de se soumettre à la réalité et devenir son prophète.
L'ensemencement de sa mère dans la chambre obscure par l'ennemi furieux de ce changement annoncé est une invitation à garder la lampe allumée dans la chambre nuptiale du Coeur.
La vocation de Merlin est de s'ouvrir à autre chose que ce qui lui était manifestement destiné.
Or, cette vocation est aussi la nôtre. Nous sommes voués à ne pas avoir de destin. Autrement formulé, notre destin est de n'en pas avoir.
Ainsi Merlin est-il celui qui montre la voie du Tout Possible

La Tour et les Dragons
La Tour représente l'égo qui toujours s'effondre. En ses fondations, le dragon rouge est notre humanité à son niveau de conscience et le dragon blanc, le prétendant légitime au trône qui est notre dimension divine. L'invitation qui nous est faite étant de dévorer, c'est à dire d'alchimiser, le dragon rouge.

Le jardin aux Moines - la légende et les pierres, les enjeux du lieu et sa signifiance
L'histoire : Des moines menaient une vie orgiaque en ce lieu consacré aux défunts. Alors Saint Meen vint pour les exhorter à cesser, mais comme ils refusèrent, ils se trouvèrent transformés en pierres.
La "colère de Dieu" qui changent les moines en pierres est en fait une énergie libératrice : un principe de rectification.
Qu'est-ce qu'une pierre?
Aleph (sujet)/Beth(verbe)/Noun(complément)
La pierre est le fils de l'Aleph : je suis invité à obéir à l'Aleph - c'est à dire au verbe Créateur, à mon Essence profonde.
En enlevant la lettre centrale -le coeur du mot- on obtient: Aleph/Noun c'est à dire - où? -
La pierre est la maison (Beth) du - où?
Où suis-je par rapport à l'endroit où je devrais être?
En enlevant la dernière lettre qui est le poisson (fécondité), il reste Aleph/Beth qui est le Père. La pierre est le Père - ou la Source - de la fécondité parce qu'elle invite à écouter la question du - où - et du fils du Aleph.
Qu'est-ce qui peut me conduire à être pétrifié?
Quand on prend l'hypogramme du mot, on obtient: Tav (la lettre avant Aleph)/ Aleph (la lettre avant Beth)/Mem (la lettre avant Noun): être joint - être aligné.
Je suis pétrifié quand je ne suis pas dans une juste connexion. Quand je ne dis pas ce que je pense et que je ne fais pas ce que je dis
Si on permute les lettres, on obtient la vérité – Emet. Mais si on enlève le Aleph, cela fait Men/Tav et alors la vérité devient mort.
L'expérience du Jardin aux Moines nous invite à changer de regard pour ne pas aller contre la vocation divine qui est notre juste connexion.
Elle permet la libération de l'esprit du monde qu'est la division.
Le principe de division étant le serpent - colonne vertébrale et échelle de Jacob qui relie le Noûs (la tête) aux 4 éléments que sont les membres - rabattue à l'horizontal.
Au serpent ainsi aspecté, correspond le refus de mourir. Il est symbole du cycle des renaissances et aussi de l'enfer.
Le shiste rouge (dragon rouge/Adamah) est une pierre sédimentaire. C'est ce qui s'est densifié en moi. Il contient du fer symbole de dureté. La quartite blanche, elle nous rappelle notre dimension spirituelle.
Les moines orgiaques, en méprisant ou ignorant l'énergie que demandent les morts ne sont pas fidèles à leur voeu. Refusant l'opportunité de changer en conscience, ils y sont contraint par le Divin. Par force, ils deviennent gardiens du lieu. Par force, ils deviennent ainsi alignés.
Le jardin au moines m'invite à comprendre que tout dépend de moi et de mon aptitude à dire Oui.
Les bouleaux alentours
Mal aspectés, les bouleaux qui entourent le lieu sont des lépreux. Le lépreux représentant celui qui, étant coupé de lui-même et de la reconnexion nécessaire, qui vit en lui un clivage.
Quand on ne dit pas ce que l'on pense et que l'on ne pense pas ni ne fait ce que l'on dit, cela se traduit par un conflit entre nous même et nos semblables.
C'est à cause de ce clivage que je devient esclave de mon conflit avec ce qui m'entoure. Tout dépend de moi. Je ne peux exiger d'autrui aucune transformation.

Les Fées
Les Fées sont expressions de la terre – elles représentent la somatisation du principe féminin qui accompagnent la croissance. La Fée-Fata-Fatum ou Fécondité conscientise le destin. Sa vocation est naturelle et spirituelle. C'est par la Fée que le désir d'un Roi éclairé, à travers le héros qui le sert, va trouver son accomplissement.
Présente à la naissance, elle permet une prise de conscience de ce que nous sommes et nous rend à notre destinée (qui est de n'en pas avoir donc) parce qu'elle est réception et accueil.
La Fée est aussi matérialisation  - le réceptacle - de l'esprit (l'Ange) de la plante.  Ainsi, la Fée du bouleau enseigne t-elle comment rester en résonance avec l'esprit du bouleau de principe masculin.

La Fontaine de Barenton et le Chevalier au Lion
Me voilà arrivée au seuil de la Fontaine de Barenton qui est aussi le seuil de l'histoire que je raconte...
Ayant entendu parler de la Fontaine de Barenton et de ses pouvoirs, Yvain, en quête d'aventures, décide de s'y rendre et de verser lui aussi de l'eau sur la dalle, ce qui déclenche un orage terrible et dévastateur.
L'orage passé, le soleil se met à briller et les arbres se couvrent de milliers d'oiseaux tandis que surgit le cavalier noir.
« Vous m'avez chassé de mon bois dit-il, et vous n'obtiendrez de moi ni trêve ni paix".
Alors, Yvain l'affronte et réussi à le vaincre. Puis il épouse sa veuve qi a pour nom Laudine et qui est Dame de la Fontaine.
Mais l'histoire ne s'arrête pas là et Yvain, qui est toujours en quête d'aventures, une fois mariée à Laudine, éprouve le désir de retourner auprès de ses compagnons à la cour du roi Arthur.
Alors Laudine va lui accorder trois mois – car passé ce délai, son amour ne pourra plus que se transformer en haine - et Yvain oubliera sa promesse. Puis elle enverra sa suivante lui retirer l'anneau publiquement et dévoré par le regret, Yvain errera dans la forêt, tel une bête blessée.
C'est là que La Dame de Noiseron le recueillera pour le soigner en lui frottant le coeur d'un onguent , et pour la remercier, Yvain choisira de combattre pour elle.
Puis il rencontrera le Lion Noir.
Le lion noir est en pleine souffrance car un serpent lui mord  la queue et Yvain va le délivrer de cette emprise. Alors, pour lui témoigner sa reconnaissance, le lion noir ne le quittera plus et Yvain deviendra « Le Chevalier au Lion »
A partir de ce moment, Yvain - investi de l'énergie du Lion qui est une énergie Christique – va dégager une grande force. Grâce à elle, il va délivrer la suivante de la Dame de la Fontaine condamnée au bûcher, tuer un géant, combattre deux démons et délivrer 300 jeunes filles esclaves dans le château de la Pesne Aventure.
Alors,  il retournera à la Fontaine pour faire revenir Laudine et par trois fois versera de l'eau sur le perron en déclenchant la tempête.
Depuis son château, Laudine a décidé qu'il faut un nouveau défenseur pour la Fontaine et c'est là que la suivante, qu'Yvain a sauvé, va lui suggèrer le Chevalier au Lion dont on parle alentours.
Ne sachant pas qu'il s'agit d'Yvain, Laudine accepte. Ainsi vont-ils se retrouver.
Qu'est-ce que le Cavalier Noir?
Il ne représente ni les forces du mal ni celles de l'égo mais le moi humain. S'il surgit, c'est pour dire que son monde est en train de s'écrouler. Le moi ébranlé par cette fécondation baptismale devient un étranger hostile. S'il est noir, c'est parce qu'il est en demande de Lumière...
Le moi humain - l'homme - sait ce qu'il perd en allant à la rencontre du Divin en lui, mais pas encore ce qu'il va trouver. Aussi est-il celui qui en nous ne veut pas mourir.
« Ce refus de mourir ne te laissera pas de trêve, à toi qui t'es engagé sur le chemin de la Chevalerie » nous dit alors Payeur..
Qu'est-ce que la Fontaine ?
Celui qui va à la Fontaine avec ses richesses - celui qui a développé ses talents - apprend devant elle à y renoncer pour rencontrer le Tout Autre et vivre l'expérience de transformation qu'est la Divinisation.
La Fontaine de Barenton est un lieu où des énergies spirituelles sont infusées en l'homme. Elle devient un espace de transformation radicale de l'être. Quand l'énergie descend dans la coupe du Graal qu'est le Coeur, tout est ébranlé et le cavalier noir apparait.
Alors, on fait l'expérience de l'Autre Monde au sens fort du terme (à différencier du petit autre monde du plan subtil, astral et éthérique) et cette transcendance est possible grâce à la puissance de l'Amour.

Qu'est-ce que le Lion ?
Le Lion est l'énergie Messianique. En Hébreu le Lion ARI est le nom que l'on donne aux grands maîtres.
ARI: Aleph (sujet) Resh (verbe) Yod (complémént)
Quand le sujet est l'unité - Dieu - le verbe se met au source de la quête (la tête) avec humilité et on peut recevoir et donner. Le Lion est l'Amour.
En inversant les lettres, cela donne : Yod/Resh/Aleph qui signifit avoir peur.
Nous sommes invités à nous tenir dans l'attitude inverse à la peur. Or l'attidude inverse de la peur (son antidote) est l'Amour.
En permutant les lettres, on obtient le Fleuve -Yod/Aleph/Resh- symbole de passage car il sépare deux rives. Le Lion peut se faire Fleuve et nous conduire de l'autre côté.
En permutant encore on obtient la contemplation.
Par le regard, je me rend totalement disponible a quelque chose qui m'investit et me transforme.
Cette transformation sera infinie si la chose est infinie.
Le Lion représente un combat sur les 4 plans de l'être d'une réorganisation de notre vie dans l'expérience de l'Amour. Il est principe d'organisation spirituelle.
Je suis invité à reconstruire ma vie autour de l'Amour et à intégrer ce principe comme Yvain pour vaincre le cavalier Noir et marier sa veuve.
Que dit encore la Fontaine ?
La Fontaine est Ayin/Yod/Noun qui dit qu'avant de donner, il faut avoir. Celui qui atteint l'accomplissement de lui même peut faire le passage.
Si l'on prend l'hypogramme du mot, c'est à dire si on prend la lettre qui vient avant Ayin, celle avant Yod et celle avant Noun, on a Samekh/Teth/Mem qui est parfum.
Le parfum est ce que je dégage. Quel est donc mon parfum ?


L'Hostié ou la maison consacrée
L'Hostié de Viviane est l'espace de maturation de la lumière intérieure. On s'y rend pour y recevoir l'instruction comme en un ventre.
Apprendre à demander, c'est s'arracher à son autosuffisance et reconnaître que l'on a besoin d'aide.
« Nous allons donc nous rendre à l'hostié, porteur de l'enfant de Lumière pour demander à Viviane de nous enseigner la vocation de cet enfant  et comment le nourrir et le faire croître dans notre quotidien » annonce d'abord Payeur. « Puis aller chercher la réponse à l'endroit où l'on peut rencontrer sa fée tutélaire, c'est-à dire dans le Miroir aux fées ... » vient-il de terminer.

Le Miroir aux Fées
Nous y sommes arrivés silencieux et je scrute l'eau devant moi, c'est-à-dire là ou je m'attends à ce que la vision,à  laquelle nous sommes conviés se manifeste.
Je ne connais pas du tout la nature de cette vision alors. Je n'ai avec moi que ma question : à quoi suis-je appelée ?
Mais les choses ne se présentent que rarement telles que nous les avons imaginées et c'est sur ma droite que je vais sentir au bout de quelques instants quelque chose bouger.
Alors, je tourne la tête, et là, je suis saisie.

Il y a  là un Lion plus vrai que nature et de sa gueule grande ouverte se déversent des flots bouillonants.
Je suis alors bouleversée, même si je ne comprends pas le message : juste parce que j'ai eu une vision dans le Miroir aux fées.

Ce que je ne sais pas encore et que j'apprendrais après, c'est que Payeur avait dit à un moment où je n'étais pas là cette phrase :
« Je vous souhaite de voir apparaitre Le Lion Rugissant »